Interview d’Estelle, Zem Couture

Estelle, peux-tu nous raconter en quelques mots ton parcours et ce qui t’a amené à devenir couturière?

J’ai commencé par travailler 10 ans dans l’animation socio-culturelle, plusieurs raisons m’ont donné envie de changer de métier. Mes missions dans l’animation étaient souvent en lien avec la conceptualisation, la conception, la direction, j’avais envie de concret, de réaliser des choses de mes mains. J’ai commencé à me demander ce que je voulais faire. La couture était un peu comme une évidence quelque chose qui m’a toujours suivie mais que je n’avais jamais regardé.

Tu as toujours fait de la couture?

Oui j’avais une grand-mère couturière, en vacances chez elle je faisais de la couture. En DUT carrière sociale à Bordeaux, j’ai aussi fait un stage dans un centre social avec une styliste Kenyane où on donnait des cours de couture à des personnes en réinsertion. La couture a fait apparition dans ma vie à plusieurs reprises, la première chose que j’ai achetée quand je suis tombée enceinte c’était une machine à coudre !  A la fin de mon dernier contrat, j’ai vu qu’il y avait des portes ouvertes dans un atelier qui donnait des formations pour adulte. Je suis rentrée dans l’atelier et je me suis dit “c’est ce que je veux faire”, c’était l’évidence ! J’avais envie de me perfectionner, de faire du travail de qualité, savoir faire des finitions ! En 2017 je me suis donc lancée dans un CAP couturière en candidate libre, que j’ai eu. Ensuite j’ai réfléchi à un projet que j’avais vraiment envie de faire. Au début je voulais faire des accessoires puis en formation j’ai appris à coudre des habits et ça m’a beaucoup plu. Finalement j’ai développé  trois gammes, accessibles au plus grand nombre: des vêtements pour femme, des accessoires (bandeau pour les cheveux) et des produits bien-être (bouilloire, lingette). Toutes mes créations sont en matières naturelles ou en matières récupérées, recyclées que je chine en brocante, en vide grenier ou parfois même issues de don. En 2018, j’ai monté ma micro-entreprise, je travaillais chez moi dans mon salon. J’ai toujours eu l’habitude de travailler avec du monde autour de moi, donc assez rapidement j’ai eu envie de chercher un endroit avec d’autres artisanes ou au moins de la vie, une émulsion !

C’est comme ça que tu es arrivée au Village?

C’est le hasard qui m’a amenée au Village, je suis tombée sur un événement facebook du Village ! Je me suis dit qu’il fallait que je vous contacte, voir s’il y avait une place pour moi ! Je suis venue visiter ça collait parfaitement avec ce que je voulais, il y a une vraie vie ici et puis le cadre aussi !

Tes projets pour l’avenir?

A partir du mois de janvier, j’aimerai proposer des cours de couture ! Nous montons aussi des collaborations avec Happy Workshop et By Mado.

+ d’infos : Pour découvrir les créations d’Etelle, consultez sa page facebook ou venez la rencontrer à la Co’loc artisanale du Village de la Vergne tous les vendredis de 10h à 16h.